Sensei Marlène Boucher

4ieme dan Kyokushinkai

À Warwick, à l’âge de 36 ans, Marlène Boucher débute la pratique du karaté accompagné de ses deux enfants. L’Institut de karaté Alain l’Espérance et Daniel Michaud répond à son désir de se remettre en forme et développera chez elle une force de caractère qui l’amènera à accomplir de nombreux projets.

À Drummondville le 26 octobre 2003, elle obtient sa ceinture noire.

Elle commence son enseignement de façon régulière, à Victoriaville, avec l’Institut de karaté Alain l’Espérance et Daniel Michaud avec l’obtention de sa 3ième dan.

À Warwick, le 30 septembre 2009, elle ouvre sa propre école.  Son désir de faire connaître les bienfaits du karaté se manifeste autant envers les adultes qu’envers les enfants. Cette école, dont les élèves proviennent de partout en région; Warwick, Asbestos, Tingwick, kinsgsey Falls, Victoriaville.  . . , connaît un succès immédiat.

Elle propose un karaté familial accessible à tous, peu importe sa condition physique et son l’âge. Le respect, la discipline, le courage, la confiance en soi, la capacité de se défendre font partie intégrante de son enseignement sans oublier une amélioration de la forme physique.

Sensei Marlène transmet sa passion pour le karaté avec énergie et surtout avec un grand respect de chaque individu.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Video du cassage de Sensei Marlène

 

De gauche a droite ; Sensei Daniel Michaud, Sensei Marlène Boucher et Shihan Alain L'esperance